Le portail de l'inédie






Cliquez ici pour lire les précautions

Le respirianisme, l'inédie : le sevrage digestif ou l'harmonie suprême

Introduction

A certaines époques il y a eu des fraudeurs, des illusionnistes et des escrocs qui ont prétendu être inédiques pour soutirer de l'argent ou des avantages dans les villages et qui recevaient de la nourriture la nuit par une trappe. Cela nuit au respirianisme. Mais il y a aussi de nombreux saint-e-s connu-e-s qui ont été inédiques. Il semble qu'il soit difficile de rester inédique sans perdre de poids dans un environnement stressant et pollué, pourtant Genesis Sunfire dit que même avec un air pollué (il vit à Londres) nous pouvons trouver d'autres sources d'énergie et être totalement respirien-ne: inédique et isétique : ne plus ressentir la faim et la soif. Des inédiques se remettent parfois à remanger des aliments digestifs (par exemple Akahi qui serait redevenu fruitarien) et cela perturbe donc la vision que l'on se fait de ce phénomène. Mais ils et elles n'ont aucune obligation de continuer leur inédie pour nous faire plaisir ! Le "Petit Bouddha" s'est remis à manger un peu de façon symbolique (il fait presque semblant de manger et de boire, en portant à ses lèvres quelques grains de riz et une coupelle de boisson), non parce que cela lui était nécessaire mais pour d'autres raisons : sans doute pour cesser le coté spectaculaire de la chose et recentrer sur son message de compassion. L'inédie peut donc être un phénomène passager dans une vie ou permanent.

Définition

Définition : Respirien-ne, (ou inédique, sevré-e, pranique, pranarien-ne, autotrophe, sola(i)rien-ne, qui se nourrit d'énergie de vie ou de lumière) : se nourrit uniquement et directement de l'énergie de vie, de la lumière (sans abuser de l'ensoleillement), de l'air respiré par la peau et les poumons, du sol, des paysages, de la musique, des rencontres, des arbres, etc., mais peut consommer parfois un tout petit peu d'eau ou de nourriture solide ou liquide, en la liquéfiant et (pré-)digérant dans la bouche. Le peu d'eau ingérée servira par exemple au chamane Henri Monfort à se nettoyer des énergies venant d'un-e de ses client-e-s.
Cela s'appelle aussi la nourriture pranique mais cette définition est imparfaite car elle occulte le fait que l'alimentation solide ou liquide contient aussi de l'énergie de vie, du prana. Les fruits frais et crus en contenant le plus.
Le mot respirien-ne est aussi imparfait car ce n'est pas seulement l'énergie de vie de l'air qui nourrit le ou la respirien-ne, il semble que ce soit surtout la lumière. Il n'y a donc aucun mot satisfaisant pour l'instant pour décrire ce mode de vie.
Le consensus se fait pour le mot respirianisme puisque le système respiratoire fonctionne encore, bien que le système digestif soit en hibernation (?), en arrêt (?) ou en fonctionnement minimal. Le mot à la mode est actuellement "pranique". Je préfère le mot "inédique".
L'isétie, la disparition de la soif dans un contexte d'inédie, pour nous, cela n'a rien à voir avec le symptome du disfonctionnement (oligodipsia en anglais médical) ou de la disparition (adipsia) de la sensation de soif.
L'inédie n'a rien a voir non plus avec l'anorexie, la perte du désir de manger, à cause de pathologies (51 pathologies possibles).

Beaucoup de personnes anti-religions se méfient de l'inédie ou la dénigrent sans même la connaître. Les personnes religieuses par contre sont en moyenne plutôt intéressées ou en faveur de l'inédie comme elles connaissent le jeûne religieux, (un carême permanent !), mais le bouddhisme, par exemple, conseille de garder discret les pouvoirs paranormaux que procurerait une vie religieuse, et l'église catholique semble freiner injustement le processus de béatification de ses saint-e-s inédiques et occulter si possible leur inédie. Jésus-Christ est pourtant très probablement inédique.

Bible, Matthieu 4 :
Alors Jésus fut emmené au désert par l'Esprit, pour être tenté par le diable.
Il jeûna durant quarante jours et quarante nuits, après quoi il eut faim.
Et, s'approchant, le tentateur lui dit : " Si tu es Fils de Dieu, dis que ces pierres deviennent des pains. "
Mais il répondit : " Il est écrit : Ce n'est pas de pain seul que vivra l'homme, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu "

L'inédie peut contribuer à développer une vie spirituelle ou religieuse, par exemple chez des inédiques athées, mais pas forcément par exemple : Genesis Sunfire qui semble sans spiritualité.

Mais pourquoi je mange de la nourriture digestive ?

Tous les problèmes nous freinant vers l'inédie viendraient d'une mauvaise santé (physique, émotionnelle, mentale et spirituelle) et de blocage des chakras, des nadis, d'énergies, de méridiens d'énergies, de chi.
Exemple de musique pour équilibrer ses chakras

Pour obtenir la lumière complète, blanche, les homosexuel-le-s doivent travailler généralement sur leur chakra de lumière jaune, du plexus solaire : vaincre la peur de l'opinion d'autrui.
Dans cette société, les non-homosexuel-le-s doivent surtout travailler leur chakra vert, du cœur.
Les femmes qui s'ignorent en se dévouant pour les autres doivent résoudre leur chakra bleu, de la gorge.

Chakras et respirianisme

Sur l'excellente chaîne de télévision Supreme Master TV, il y avait une émission régulière le dimanche dans la rubrique Entre Maître et Disciples sur les inédiques, les respirien-ne-s et les aquavores.
Supreme Master TV

Un animal se passe de boire de l'eau : Dans la vallée de la Mort en Californie, le rat-kangourou présente d'étonnants mécanismes physiologiques. Il ne consomme pas moins d'eau que les autres mammifères mais et pourtant il ne boit jamais ! Ce rongeur s'hydrate lui-même en oxydant l'hydrogène de sa nourriture et dispose d'un système régulateur très particulier.

Les inédiques-isétiques qui boivent uniquement leur salive produisent comme tout le monde entre 500 ml et 1200 ml de salive par jour. Il semblerait que l'eau est produite directement dans leurs cellules et qu'ils et elles absorbent aussi l'eau de l'air.

Martin Guay : "Pour se nourrir du prana il suffit seulement de respirer à 100% des poumons en quasi permanence, c’est tout. La respiration profonde consciente permet de diriger plus d’oxygène vers les cellules du corps."

Satprem : "Il faut que les hommes soient devant une réalité physique terrible pour changer de conscience."

Ceux qui ont vécu des traumatismes extrêmes comprennent très bien cela. Malheureusement, la plupart des gens ne font que très peu pour se préparer intérieurement. Beaucoup de mystiques et d'inédiques ont vécu des traumatismes extrêmes : sportif-ve de très haut niveau, annonce de séroposivité ou de cancer, harcèlement au travail suivi de licenciement, difformité de naissance douloureuse ou inconfortable, torture, guerre, martyr-e chrétien-ne,...

Certain-e-s inédiques ne sont pas du tout mystiques et sont dénué-e-s de compassion.
Il y a de multiples chemins pour arriver à se nourrir exclusivement de lumière ou de soi-même.
Dans la société occidentale, le plus dur est le sevrage des céréales, qui sont des opiacées puissantes anesthésiant le cerveau et le corps émotionnel, aussi efficacement que l'alcool le fait. Les céréales augmentent aussi la testostérone et l'agressivité. Manger une seule assiette de pâtes de blé a le même effet stupéfiant et addictif que boire plusieurs verre d'alcool. Ainsi comme l'alcool, le blé est un lubrifiant social qui nous fait oublier l'inconfort et la douleur d'une situation, d'une societé, en nous coupant de la réalité extérieure et intérieure. La civilisation occidentale qui n'est âgée que de dix mille ans est douloureuse et toxicomane, et basée sur le blé sa drogue fondatrice...

Documentaire de A-Uno Television en castillan sur l'inédie avec Dr Angel Luis Fernandez : La Inedia, partie 1 de 4

Haut de page Page suivante
Tous droits réservés. 2009-2014. Contact respirianisme @ gmail.com